Catégories
Patrimoine et Culture

Des dizaines de morts, des milliers de blessés dans l'explosion de Beyrouth: mises à jour en direct | Nouvelles

Le ministre libanais de la Santé, Hamad Hassan, a déclaré que plus de 50 personnes avaient été tuées et 2 700 blessées dans une explosion massive dans le port de la capitale libanaise, Beyrouth.

L'explosion a libéré une onde de choc causant des dommages étendus aux bâtiments et brisant les fenêtres dans différentes parties de la ville.

La cause de l'explosion n'a pas été immédiatement claire.

Voici les dernières mises à jour:

20h34 GMT – Erdogan propose de l'aide

Le président turc Tayyip Erdogan s'est entretenu avec son homologue libanais Michel Aoun et a déclaré que la Turquie était prête à fournir une aide humanitaire en cas de besoin, a déclaré la présidence.

20h30 GMT – Le Qatar enverra des hôpitaux de campagne pour soutenir la réponse médicale

Le Qatar a promis d'envoyer des hôpitaux de campagne pour soutenir la réponse médicale.

Lors d'un appel téléphonique avec le président libanais Michel Aoun, le dirigeant du Qatar, l'émir Cheikh Tamim bin Hamad Al-Thani, a présenté ses condoléances et a souhaité "un prompt rétablissement aux blessés", a rapporté l'agence de presse Qatar.

20h24 GMT – La France en train d'envoyer de l'aide au Liban

La France est en train d'envoyer de l'aide au Liban, a déclaré le président français Emmanuel Macron.

"La France est aux côtés du Liban. Toujours", a tweeté Macron. "L'aide et les ressources françaises sont actuellement en route."

Le bureau de Macron a déclaré qu'il avait également appelé le président libanais Michel Aoun pour exprimer le soutien de la France au peuple libanais.

20h20 GMT – Le Hezbollah appelle à l'unité nationale

Le mouvement libanais du Hezbollah a déclaré que toutes les puissances politiques du pays doivent surmonter la "douloureuse catastrophe" et s'unir.

Une photo montre la scène d'une explosion à Beyrouth le 4 août 2020. - Une grande explosion a secoué la capitale libanaise Beyrouth le 4 août, a indiqué un correspondant de l'AFP. L'explosion, qui a secoué tout le bu

L'explosion qui a secoué Beyrouth est montrée. L'explosion, qui a secoué des bâtiments entiers et cassé du verre, a été ressentie dans plusieurs quartiers de la ville (Anwar Amro / AFP)

20h10 GMT – L'Arabie saoudite suit avec une grande inquiétude les conséquences de l'explosion de Beyrouth

Le ministère des Affaires étrangères de l'Arabie saoudite a déclaré qu'il suivait avec une grande inquiétude les conséquences de l'explosion du port de Beyrouth, selon l'agence de presse officielle.

La déclaration a également affirmé le plein soutien et la solidarité du royaume avec le peuple libanais.

19h38 GMT – Plus de 50 personnes tuées: ministre de la Santé

Dans des remarques télévisées, le ministre libanais de la Santé, Hamad Hassan, a déclaré que le nombre de morts était passé à plus de 50 personnes tuées et plus de 2 700 blessées.

Hassan a déclaré qu'ils avaient contacté l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour faire venir un avion d'aide.

19h35 GMT – Le Premier ministre libanais dit que les responsables de l'explosion de Beyrouth en paieront le prix

Le Premier ministre libanais Hassan Diab a déclaré que les responsables d'une explosion dans un entrepôt «dangereux» de la zone portuaire de Beyrouth qui a secoué la capitale en paieraient le prix.

"Je vous promets que cette catastrophe ne passera pas sans responsabilité … Les responsables en paieront le prix", a-t-il déclaré dans un discours télévisé.

"Des faits sur cet entrepôt dangereux qui y est depuis 2014 seront annoncés et je ne devancerai pas les enquêtes".

Une photo montre la scène d'une explosion près du port dans la capitale libanaise Beyrouth le 4 août 2020. Deux énormes explosions ont secoué la capitale libanaise Beyrouth, blessant des dizaines de personnes, secouant

Une photo montre la scène d'une explosion près du port dans la capitale libanaise Beyrouth (STR / AFP)

19h33 GMT – Israël offre une aide humanitaire

Israël affirme avoir offert une aide humanitaire au Liban via des canaux étrangers, les deux pays n'ayant pas de relations diplomatiques.

Sous la direction du ministre de la Défense Benny Gantz et du ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi, Israël a approché le Liban par la défense internationale et les voies diplomatiques pour offrir aux Libanais
l'aide humanitaire médicale du gouvernement », ont déclaré les deux dans un communiqué conjoint.

19h22 GMT – Une explosion détruit un navire civil italien

Au port d'Al Jazeera, Timour Azhari s'est entretenu avec Vincenco Orlandini, 69 ans, membre d'équipage d'un navire civil italien, l'Orient Queen, qui était amarré près du site de l'explosion.

Il était couvert de sang après que l'explosion l'ait jeté à travers une pièce de son navire, tandis que plusieurs personnes à bord ont été blessées et emmenées à l'hôpital, a déclaré Azhari.

"J'ai entendu l'explosion et je me suis envolé vers le côté opposé du hall. J'ai atterri sur le tapis et j'ai de la chance; je pense que cela m'a sauvé. Le navire est totalement détruit – les cabines, le salon, tout," Dit Orlandini.

Un ouvrier de la protection civile qui a travaillé dans le secteur pendant 20 ans était incrédule face à l'ampleur des dégâts.

"J'ai vu les assassinats et les explosions mais c'est autre chose. Il y a quelque chose qui cloche ici", a-t-il dit à Al Jazeera.

19h13 GMT – Israël: Aucune raison de ne pas croire que l'explosion de Beyrouth était un accident

Le ministre israélien des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi a déclaré que l'explosion massive de Beyrouth "était un accident causé par un
Feu. Je suggère la prudence avec la spéculation – je ne vois aucune raison de ne pas croire les rapports de Beyrouth ".

Il a fait ces commentaires sur la Douzième chaîne israélienne.

19h07 GMT – Le PM britannique Johnson offre son soutien à Beyrouth

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré que le Royaume-Uni était prêt à fournir tout soutien qu'il pourrait pour aider Beyrouth.

"Les photos et vidéos de Beyrouth ce soir sont choquantes", a écrit Johnson sur Twitter. «Toutes mes pensées et mes prières vont à ceux qui sont impliqués dans ce terrible incident.

"Le Royaume-Uni est prêt à apporter son soutien de toutes les manières possibles, y compris aux ressortissants britanniques concernés."

18h53 GMT – Plus de 25 morts, 2500 blessés: ministre de la Santé

Selon le ministre libanais de la Santé, Hamad Hassan, plus de 25 personnes ont été tuées et plus de 2 500 blessées.

"C'est une catastrophe dans tous les sens du terme", a déclaré Hassan dans une interview accordée à plusieurs chaînes de télévision lors d'une visite dans un hôpital de la capitale libanaise.

18h50 GMT – L'Iran prêt à aider le Liban, tweete Zarif

L'Iran est prêt à aider le Liban de toutes les manières nécessaires, a tweeté le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif.

"Nos pensées et nos prières vont au peuple grand et résilient du Liban. Comme toujours, l'Iran est pleinement prêt à apporter son aide de toutes les manières nécessaires. Restez fort, Liban", a tweeté Zarif.

18h48 GMT – Plus de 2200 blessés: Croix-Rouge libanaise

La Croix-Rouge libanaise affirme que plus de 2 200 personnes ont été blessées et que leur nombre est susceptible d'augmenter, ont rapporté les diffuseurs locaux.

Des soldats de l'armée libanaise se tiennent alors que derrière un hélicoptère éteint un incendie sur les lieux d'une explosion dans le port de Beyrouth, la capitale libanaise, le 4 août 2020. STR / AFP

Des soldats de l'armée libanaise sont aperçus alors qu'un hélicoptère éteint un incendie sur les lieux d'une explosion dans le port de Beyrouth, la capitale libanaise (STR / AFP)

18h34 GMT – Le secrétaire général du Parti libanais Kataeb parmi les morts

Parmi les morts se trouve le secrétaire général du parti libanais Kataeb, a annoncé le parti.

Le siège du parti Kataeb, l'un des plus anciens partis du pays, est situé juste à côté du port.

18h31 GMT – Entre 400 et 500 personnes blessées: sources hospitalières

La télévision locale a cité des sources hospitalières selon lesquelles environ 400 à 500 personnes ont été blessées et que tous les hôpitaux de la capitale sont débordés au fur et à mesure de l'arrivée des personnes.

18h20 GMT – Des dizaines de personnes se voient refuser l'hôpital

Des dizaines de personnes tentent d'entrer dans un hôpital de Beyrouth et sont refoulées, a déclaré Timour Azhari, d'Al Jazeera.

"Les gens discutent de l'hôpital où ils peuvent se rendre à travers la ville. Cet hôpital, l'hôpital Hôtel-Dieu a officiellement annoncé que les gens devraient cesser de venir ici."

"Il y a des couloirs bordés de blessés et de sanglants", a déclaré Azhari.

"Il y a des gens qui pleurent. L'hôpital lui-même a subi des dommages; son plafond semble très précaire, on dirait qu'il va s'effondrer."

INTERACTIF: carte des explosions de Beyrouth

(Alia Chughtai / Al Jazeera)

18h17 GMT – PM appelle le jour de deuil mercredi

Le président libanais Michel Aoun a appelé à une réunion d'urgence du Conseil suprême de la défense du pays, selon le compte Twitter de la présidence.

Le Premier ministre Hassan Diab a appelé à une journée de deuil mercredi.

18h08 GMT – Nitrate d'ammonium stocké dans le port: ministre de l'Intérieur

Le ministre libanais de l'Intérieur a déclaré que du nitrate d'ammonium était stocké dans le port, ce qui a provoqué l'explosion, ont rapporté les médias locaux.

Il a déclaré que les douanes libanaises devraient être interrogées sur la raison de leur présence.

Le radiodiffuseur basé au Liban Mayadeen a cité le directeur des douanes du pays disant que des tonnes de nitrate avaient explosé.

17h51 GMT – En images: la capitale du Liban, Beyrouth, secouée par une explosion massive

Une explosion massive a secoué la capitale du Liban, Beyrouth, faisant de nombreuses victimes, endommageant des bâtiments et brisant des fenêtres.

L'explosion, qui a aplati une grande partie du port de la capitale, a été ressentie à travers la ville alors qu'un champignon géant s'élevait au-dessus.

Consultez la galerie de photos ici.

Des gens aident un homme qui a été blessé dans une explosion massive à Beyrouth, au Liban, le mardi 4 août 2020. Des explosions massives ont secoué le centre-ville de Beyrouth mardi, aplatissant une grande partie du port, endommageant un bâtiment

Les gens aident un homme qui a été blessé dans une explosion massive à Beyrouth. (Hassan Ammar / AP Photo)

17h38 GMT – «  Des voitures ont été jetées de trois étages sur les toits des usines '': correspondant d'Al Jazeera

Timour Azhari d'Al Jazeera atteignant le port de Beyrouth peu de temps après l'explosion, a déclaré que le site ressemble à un "terrain vague" avec des débris visibles partout.

"Des voitures (depuis le sol) ont été jetées sur trois étages sur les toits des usines ici", a déclaré Azhari.

"Les services de secours n'ont pas encore été en mesure d'atteindre le site réel de l'explosion car les incendies font toujours rage. Des hélicoptères tournent autour de la zone pour tenter d'éteindre l'incendie.

«C'était vraiment une explosion incroyable. Les gens ici disent qu'ils n'ont jamais rien vu de tel.
Même sur le chemin, les routes étaient couvertes de verre », a déclaré Azhari.

17h27 GMT – Explosion «  causée par des matériaux hautement explosifs stockés dans l'entrepôt '': officiel

Selon le rapport Zeina Khodr d'Al Jazeera de Beyrouth, le chef de la sécurité générale, le général Abbas Ibrahim, a visité le site de l'explosion et a déclaré qu'il semblerait que l'explosion ait été causée par des matériaux hautement explosifs stockés dans un entrepôt.

Selon Ibrahim, le matériel explosif a été confisqué il y a des années.

"Nous sommes à l'entrée du port de Beyrouth, vous pouvez voir derrière moi le chaos. Les ambulances continuent d'arriver, continuent d'évacuer les blessés", a déclaré Khodr.

«Jusqu'à présent, selon des sources de sécurité, au moins 10 personnes ont été tuées, mais nous nous attendons à ce que ce nombre augmente car nous comprenons du ministre de la Santé ainsi que de la Croix-Rouge libanaise qu'il y a eu des centaines de blessés.

"Des ambulances ont été appelées de partout au pays pour aider à l'effort de sauvetage. C'était une explosion massive; vous pouvez voir les camions de pompiers arriver sur les lieux en essayant d'éteindre la flamme."

17h25 GMT – Newsfeed: Une grande explosion secoue la capitale libanaise

Une grande explosion secoue la capitale du Liban

17h22 GMT – Israël n'est pas impliqué dans l'explosion de Beyrouth, selon un responsable israélien

Israël n'a rien à voir avec une énorme explosion dans la zone portuaire de Beyrouth, a déclaré un responsable israélien.

"Israël n'a rien à voir avec l'incident", a déclaré le responsable sous couvert d'anonymat.

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Gabi Ashkenazi, a déclaré au journal télévisé israélien N12 que l'explosion était très probablement un accident causé par un incendie.

16h51 GMT – Au moins dix personnes tuées dans une explosion: rapport

Au moins 10 corps ont été transportés dans des hôpitaux à la suite de l'explosion dans la zone portuaire de Beyrouth, ont déclaré une source de sécurité libanaise et une source médicale à l'agence de presse Reuters.

16h50 GMT – Des centaines de personnes blessées: ministre de la Santé

Des centaines de personnes ont été blessées lors d'une énorme explosion qui a ravagé la capitale libanaise, Beyrouth, Hamad Hassan, le ministre de la Santé du pays, a déclaré à Al Jazeera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *