Catégories
Patrimoine et Culture

Trump publie une vidéo répétant des allégations de fraude électorale démenties | États-Unis et Canada

Dans un discours de 46 minutes de la Maison Blanche publié sur les réseaux sociaux, Donald Trump a accusé les démocrates de «voler» les élections américaines.

Le président Donald Trump a lancé mercredi son plus long appel à annuler les résultats des élections aux États-Unis, répétant une litanie de théories du complot démystifiées comme raisons de refuser la victoire au président élu Joe Biden.

Lors d'un discours de 46 minutes de la Maison Blanche, publié sur Facebook, Trump a insisté pour contester ce qu'il qualifie de «fraude omniprésente» entourant l'élection, la qualifiant de «honte nationale» et accusant les démocrates de «voler» l'élection.

«Le processus constitutionnel doit pouvoir se poursuivre. Nous allons défendre l'honnêteté du vote en veillant à ce que chaque bulletin légal soit compté et qu'aucun bulletin illégal ne soit compté », a-t-il déclaré.

«Si nous avons raison sur la fraude, Joe Biden ne peut pas être président», a déclaré Trump à propos des allégations de fraude qui ont fait l'objet d'une enquête et ont été jugées fausses et rejetées hors des salles d'audience.

Le procureur général américain de Trump, William Barr, a déclaré après avoir demandé au ministère de la Justice et au FBI d'examiner les allégations de fraude selon lesquelles la fraude n'existe pas «à une échelle qui aurait pu avoir un résultat différent lors des élections».

La vidéo de Trump a été signalée comme «contestée» sur Twitter et étiquetée avec une étiquette sur Facebook indiquant que «Joe Biden est le vainqueur prévu» de l'élection.

Son discours intervient un jour après avoir reconnu lors d'une réception de vacances à la Maison Blanche qu'il avait peut-être perdu les élections.

"Cela a été quatre années incroyables", a déclaré Trump à la foule. «Nous essayons de faire encore quatre ans. Sinon, je vous verrai dans quatre ans. "

La vidéo de la comparution de Trump à la réception de vacances mardi a été diffusée en direct sur Facebook par un participant, a rapporté l'agence de presse Associated Press.

Lors de la fête des fêtes, Trump a également parcouru la liste des allégations sans fondement de fraude électorale.

«C’est certainement une année inhabituelle. Nous avons gagné une élection. Mais ils n'aiment pas ça », a déclaré Trump au groupe, ajoutant:« J'appelle cela une élection truquée, et je le ferai toujours. »

Alors que Trump continue de rallier ses partisans autour de l'idée que l'élection était illégitime, les républicains en Géorgie, où il y a deux élections au second tour le 5 janvier qui détermineront quel parti contrôle le Sénat américain, craignent de plus en plus que les électeurs de Trump ne se présentent pas. votez le mois prochain.

Pour compliquer les choses, les partisans de Trump appellent de manière agressive les électeurs géorgiens à «boycotter» les élections. Les avocats Sidney Powell, qui ont brièvement travaillé dans l'équipe juridique post-électorale de Trump, et Lin Wood ont organisé un rassemblement mercredi où ils ont non seulement demandé aux électeurs de boycotter le second tour, mais ont également appelé à l'emprisonnement du gouverneur républicain de Géorgie Brian Kemp, l'accusant d'être complice. dans la prétendue «fraude».

"En ce qui me concerne, enfermez-le", a déclaré Wood.

Confondre encore plus les choses, le Comité national républicain organise samedi un rassemblement avec Trump et les deux sénateurs républicains en vue de leur réélection le mois prochain, David Perdue et Kelly Loeffler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *